CLIQUEZ ICI

pour faire un don et soutenir la reconstruction de la cabane à sucre

125e anniversaire de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes

Cette exposition virtuelle illustre l’importance du rôle que la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes joue dans le développement de la communauté francophone de Vanier.

Il fut un temps où la vie sociale des Canadiens français tournait principalement autour de la paroisse à laquelle ils appartenaient. À tort ou à raison, cette structure sociale particulière aux francophones, presque exclusivement catholiques, a grandement contribué à cimenter et développer les liens sociaux des communautés en situation dite minoritaire (majorité anglophone en Ontario). L’histoire de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes en est un bel exemple puisqu’elle est la plus vieille paroisse catholique francophone de Vanier. Aujourd’hui incorporé à la ville d’Ottawa, Vanier est depuis longtemps considéré comme un bastion de la francophonie en Ontario.

L’église Notre-Dame-de-Lourdes

Fondée par les Pères Montfortains le 4 août 1887, la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes avait pour but d’éviter aux résidents de Janeville (Vanier) de parcourir de grandes distances pour se rendre à l’église du côté d’Ottawa. Le presbytère s’installe sur le chemin de Montréal dans une maison connue sous le nom de Tara Hall, ancien hôtel et maison close.

Les travaux de construction de l’église débutent à l’été 1887 et s’étaleront sur un an. Plusieurs curés s’y succéderont dont notamment le curé Edmond Ducharme qui occupera ce poste de 1932 à 1953 et qui jouera un rôle important dans le domaine de l’éducation.

Le 28 mai 1973, un feu détruit l’église quasi centenaire. Les pertes matérielles s’élèvent à 800 000$, une somme astronomique pour l’époque. Une nouvelle église est construite au même endroit, beaucoup plus petite et multifonctionnelle. Celle-ci ouvre ces portes pour la messe de minuit de 1975.

Toutes les expositions

© Muséoparc Vanier. Tous droits réservés.